Pourquoi un autre MMO de Super héros ?

Pourquoi un autre MMO de Super héros ? C'est la question que se pose Jack Emmert, lead designer de Champions Online, face à City of Heroes ou DC Universe Online.

Les Comics et Super héros ont longtemps été un genre de MMORPG plutôt marginal, représenté uniquement par l'historique City of Heroes (développé par Cryptic Studios, repris par NCsoft). Aujourd'hui, Cryptic récidive avec Champions Online et DC Universe Online (SOE) se tient en embuscade...
Dans ce contexte concurrentiel, Jack Emmert (lead designer chez Cryptic) s'offre une « colonne » au sein du blog Massively. Environ deux fois par mois à compter d'aujourd'hui et jusqu'à la sortie de Champions Online, il y partagera sa vision du jeu.

Et pour inaugurer cette série, il soulève une question simple : Pourquoi un nouveau MMO de Super héros (le lecteur vigilant aura compris « Pourquoi Champions Online plutôt que City of Heroes ou DC Universe Online même si ce dernier n'est jamais cité) ? Le grand homme apporte une réponse en plusieurs points.

Si Jack Emmert ne renie manifestement pas son travail sur City of Heroes, il confesse néanmoins volontiers que l'ensemble des projets initialement envisagés n'a pas été réalisé. Point de pouvoirs personnalisés dans CoH. Pas plus de « Némésis », ces adversaires récurrents de Super héros, qui pimentent pourtant tous les Comics (le Lex Luthor de Superman, le Bouffon Vert de Spider Man, le Jocker de Batman ou encore Dent de Sabre face à Wolverine)... City of Heroes n'avait pas été conçu pour intégrer ce type de composantes.
Champions Online, si. Dès les prémices, l'équipe de développement a envisagé la possibilité, pour le joueur, de personnaliser les pouvoirs de son Héros et de lui adjoindre un Némésis. Ca tombe bien.

En outre, le développement technologique permet aujourd'hui à Cryptic de concevoir un vrai « MMO d'action », tant sur PC que sur console (comme DC Universe Online). Mais à l'inverse du titre de Sony (non cité), Champions Online « a de l'ambition » et ne se cantonne pas uniquement « dans une mégalopole - une metropolis, dans le texte, la ville principale de DCUO -, ce serait trop limité ».
Champions Online aura bien sa cité, Millennium City, mais s'exportera aussi dans les déserts de Southwest, les jungles de Monster Island, les montagnes enneigées du Canada ou le royaume sous-marin de Lemuria... C'est mieux.

Selon Jack Emmert, Champions Online fait donc figure de « MMO de Super héros Next-gen ». Les joueurs jugeront sur pièce dans quelques mois, mais en attendant, nous devrions retrouver Jack Emmert sur le blog Massively dans les semaines à venir.

Réactions (41)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Champions Online ?

134 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (192 évaluations | 17 critiques)
5,4 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Champions Online
(33 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

201 joliens y jouent, 624 y ont joué.