Cinq choses que vous devez savoir à propos de Champions Online !

Suite à l’événement de presse tenu par Cryptic jeudi dernier, AJ Glasser du site Kotaku nous dit les cinq choses, d'après elle, que vous devez savoir à propos de Champions Online.

Voici ce qu’elle avait à nous en dire (en traduction libre) :

Ce que vous devez savoir à la base à propos de ce jeu, est que : C’est City of Heroes, mais en plus gros et en mieux. Et non, Marvel ou DC Comics ne vont pas poursuivres qui que ce soit car le développeur est scrupuleux à propos d’avoir une propriété intellectuelle originale. Sans mentionner que Cryptic a beaucoup de contenu à porté de main en provenance de la version papier sur laquelle le jeu est basé.

Ce qui ne laisse que les cinq choses suivantes que vous vous ne connaissez probablement pas – et que vous devriez probablement connaître – avant de plonger dans ce monde centré sur les super-héros.

1) La personnalisation de votre personnage vous consumera (NdT : Prendra beaucoup de votre temps)

Le système de personnalisation des héros n’est pas basé sur des classes et ne nécessite d’adhérer à aucune branche prédéterminée de super-pouvoirs. En d’autres mots, si vous désirez être un golem de feu et froid utilisateur de gadgets ou une elfette cowgirl en vêtements peu adéquats et utilisatrice de magie sombre, cela sera possible – et aucune armure ramassée ou limitations de costume ne viendra gâcher l’image que vous vous êtes fait de ce à quoi votre héros devrait ressembler.

Il y a des ensembles de pouvoirs par défauts parmi lesquels vous pouvez choisir et une option de randomisation concernant le type de corps et de costume qui vous permet de vous lancer beaucoup plus vite en jeu. Encore mieux, vous pouvez verrouiller certaines options avant de cliquer sur le bouton de randomisation, ce qui vous permet par exemple, de conserver un schéma de couleur que vous aimez mais d’essayer d’autres types de corps, etc. Et si vous aimiez un résultat mais avez cliqué sur le bouton de randomisation trop vite, vous pouvez cliquer sur un bouton de retour en arrière et y revenir.

Cela va probablement occuper mes trois premières heures et demi de jeu.

2) Oui, il y a du JcJ (PvP)

Le Joueurs contre Joueurs a sa place dans un jeu de super-héros. Qu’est-ce que les super-héros font hormis voler un peu partout et tabasser les personnes qui voudraient détruire une ville ? Bien sur, ils ont des copines, des faires-valoirs (sidekicks) et des drames avec leurs alter ego – mais Champions Online est un MMO, pas une simulation de rencontres. Conséquemment, on a besoin de JcJ.

Le JcJ dans Champions prend place et dans le monde et dans des cartes spéciales. L’incitation au JcJ (en dehors du besoin de satisfaire votre salaud intérieur) est apportée par la possibilité d’obtention d’objets très rares (qui ne sont pas retiré de l’inventaire du perdant) et de points d’expérience donnés lorsque victorieux.

Le système de duel nous a été présenté et vous pouvez l’activer dans le monde en sélectionnant un héros et en lui lançant un défi. Une fois que l’autre joueur accepte, un champ de force se met en place autour des deux joueurs, prévenant que d’autres personnages interfères dans le combat. À partir de là, les règles de combat du jeu s’appliquent ; le premier qui perd tous ses points de vie ou se fait sortir de l’arène perd.

La carte centrée sur le JcJ que nous avons vu était un cinq contre cinq de type « évasion de prison » où cinq héros sont dans l’équipe rouge (essayant de s’échapper de la prison) et les cinq autres sont dans l’équipe bleue. Chaque équipe à deux personnages dirigeants – le but de l’autre équipe était de tuer ces dirigeants et de prendre le control d’un maximum de tourelles et de s’infiltrer dans un maximum d’ordinateurs possible pour rendre les choses plus difficiles pour l’autre équipe de trois joueurs qui doit traverser la prison pour trouver les dirigeants adverses.

3) Le Système Némésis est comme un Système de Compagnons (Buddy Systeme), ils sont seulement malfaisants.

Que serait un super-héros sans une némésis ? Un bon samaritain maniaque en habit de lycra, voilà ce qu’il serait.

Cryptic travail sur chaque némésis personnelle de chaque héros en laissant les joueurs personnaliser leur propre vilain malfaisant qui va par la suite constamment essayer de détruire le joueur. L’apparence visuelle de la némésis est déterminée avec le même menu que celui utilisé lors de la création des super-héros – mais il y a quatre « Détails de Némésis » que le joueur doit compléter en addition des cruciaux choix de costumes et de sexe. Premièrement, vous choisissez le style de combat, qui détermine si elle est un esprit supérieur (mastermind) au cœur de glace ou une folle sauvage. Puis vous choissez ses super-pouvoirs, qui sont comme les vôtres, mais vous devez utiliser les ensembles par défauts – qui plus est, contrairement aux ennemis réguliers, une némésis peut utiliser tous les pouvoirs d’une branche de pouvoirs plutôt qu’uniquement certains. Ensuite, vous choisissez ses séides (robots, ninjas, etc.) et un plus petit ensemble de pouvoirs pour ces séides.

Une fois créée, la némésis rencontrera le héros de façon aléatoire dans le monde. En outre, des missions « pop-corn » optionnelles apparaîtrons, où le super-héros affrontera sa némésis sur une carte spéciale. Lorsqu’un super-héros rencontre sa némésis (ou ses séides) dans le monde, les autres joueurs peuvent se joindre à lui pour la vaincre (et elle ne meure pas – elle va juste en prison ou peu importe), mais les missions « pop-corn » sont instanciées et sont faites en solo. Nous n'avons vu qu’une de celle-ci et c'était surtout du « va là, tabasse ce gars, va là, sauve ce super-héros non-joueur pour qu’il puisse joindre ton groupe, etc. »

Selon le directeur créatif Jack Emmert, il y a plus de trucs sur ces cartes que juste cela (tel que des puzzles « comment je me rends là ? »), surtout lorsqu’on en arrive aux némésis. En plus, dit-il, à plus haut niveau, vous aurez l’occasion de vous débarrasser de votre némésis pour de bon et d’en choisir une nouvelle.

4) Il peut y avoir un parfum d’action, mais ça reste des combats de MMO

Je déteste être cynique, mais beaucoup de développeurs de MMO affirment que leur système de combats est quelque peu différent de l’usuel clique-clique-refroidissement (cool down)-clique-clique.

Ce n’est pas différent pour Cryptic, affirmant que le rythme effréné de combats est ce qui fait de leur MMO, un qui est plus orienté action que la majorité, malgré le fait qu’il faille tout de même cliquer sur les attaques, pour changer certaines attaques et pour le truc du refroidissement.

Par contre, dans la carte de la prison en cinq contre cinq qui sur laquelle il nous a été permis de jouer, je ne suis pas certaine que la sensation fut très différence de, disons, World of Warcraft. Aussi, ça peut avoir quelque chose à voir avec les pouvoirs que votre personnage a. La fille avec le pouvoir d’éclairs à distance que j’ai jouée m’a fait me sentir comme dans WoW, car je n’ai fais que cliquer et rester sur place alors qu’elle électrocutait les cibles ennemies ; mais le gars batailleur au style kung-fu que j’ai essayé m’aurait probablement donné une impression différence dans un combat rapproché et au corps à corps (si ce n’est que je le faisais toujours se faire tuer par des personnages utilisant le combat à distance, on s’entend). Certainement quelque chose qui mérite une étude plus approfondie.

5) Il n’y a aucune limite, outre les niveaux.

Pour moi, ce qui fait un bon super-héros de comics, c’est les drames qui viennent avec les limitations de leurs super-pouvoirs. Les meilleures histoires ne sont pas à propos de ce que Superman ou Spider-Man peuvent faire; c’est à propos de ce qu’ils ne peuvent pas faire. Champions n’a pas ce type de limitations. Il n’y a aucun super-pouvoir qui ne va pas avec un autre et aucune vulnérabilité à quoi que ce soit qui peut venir d’objets, ennemis ou pouvoirs. La seule limite est les niveaux – vous obtenez plus de super-pouvoirs à mesure que vous gagnez en niveaux (limités à 40 pour l’instant), donc à plus bas niveaux, il peut y avoir des choses que vous ne pourrez faire… mais il n’y a jamais aucun drame associé à cela.

J’en ai fais part à Jack Emmert vu qu’il est un fan de comics qui sait de quoi je parle. Il sembla très intrigué et parle déjà des plans pour des mises à jour et expansions qui vont renforcer le rôle des némésis. Donc, il se pourrait qu’il y ait une suite à cette idée à venir – mais pour l’instant, pas de drame. Juste des super-pouvoirs.

Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimée ce que j’ai vu dans Champions Online. Ça semble super, la jouabilité était décente (bien que deux matchs de JcJ ne soit vraiment pas suffisamment longs pour en être entièrement certain) et c’est à propos de super-héros – une de mes choses favorites au monde au côté des licornes. Si mon ordinateur peut tenir le coup, je vais définitivement devoir l’essayer lorsqu’il sera lancé dans 7 semaines à partir de maintenant.


Et voici quelques captures (qui nous sont offertes par Kotaku) :

thumb1280x1280_3707325973_6169df95f1_o.jpg
thumb1280x1280_3707326711_8a3f0865b7_o.jpg
thumb1280x1280_3707327073_102005a2a0_o.jpg
thumb1280x1280_3707327837_a9a83e3dfa_o.jpg
thumb1280x1280_3707329335_63fafd27f4_o.jpg
thumb1280x1280_3707330137_131f954231_o.jpg
thumb1280x1280_3707331375_3ba0233a31_o.jpg
thumb1280x1280_3708135388_3f728c0600_o.jpg
thumb1280x1280_3708136200_ea0e13b909_o.jpg
thumb1280x1280_3708137218_b2709f8040_o.jpg
thumb1280x1280_3708138096_dabbbf384e_o.jpg
thumb1280x1280_3708138364_878b58b077_o.jpg
thumb1280x1280_3708138758_74cf96a04d_o.jpg
thumb1280x1280_3708139280_cbfbe03499_o.jpg
thumb1280x1280_3708139584_6f24edb00f_o.jpg
thumb1280x1280_3708140114_1dea5afce2_o.jpg
thumb1280x1280_3708140440_35849c1bd7_o.jpg
thumb1280x1280_3708140682_e8b2515736_o.jpg
thumb1280x1280_3708141450_239bd3a7f6_o.jpg
Source : http://kotaku.com/5312161/five-things-you-need-to-know-about-champions-online

  • En chargement...

Que pensez-vous de Champions Online ?

134 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (192 évaluations | 17 critiques)
5,4 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Champions Online
(33 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

201 joliens y jouent, 624 y ont joué.