Spandex in the City #6 du 18 juin 2009

Par Sapphire

Une des questions les plus importantes à laquelle chaque super héros doit faire face dans sa carrière est de savoir s'il veut faire son "coming out" ou non. Il y a de nombreuses raisons en faveur des deux options, et il est important d'en parler.

Clairement, j'ai fait le mien. En fait, je n'ai pas vraiment eu le choix. Car comme tout le monde sait, une bande d'apprentis super vilains m'ont attaqué pendant un de mes concerts et je les ai grillés avec mes pouvoirs électriques inconnus jusqu'alors. C'était une révélation passablement publique ! Mais je pense que j'aurais fait mon "coming out" de toute façon. Principalement parce que je suis incapable de garder un secret, pût-il me sauver la vie !

Je suis une nana qui aime parler. Et qu'est ce qui pourrait être plus cool et excitant à raconter qu'un combat contre des supers vilains ? Et améliorer mes pouvoirs ?  Mais plus important, comment pourrais-je cacher mon activité de combattante du crime quand je suis en tournée ? Mon manager voudrait planifier des interviews et des passages télés, et il n'apprécierait pas que je ne me présente pas à l'interview de "Morning in Millenium". Puis il y a la garde-robe. J'ai toute une équipe de costumiers et ils auraient remarqué que mes vêtements disparaissent ou reviennent avec des marques de brûlure. Et le maquillage ! Mon maquilleur me reproche déjà d'avoir des cernes à cause du manque de sommeil ! Imaginez si j'avais à expliquer une éraflure ou un œil au beurre noir sans laisser échapper que j'échangeais des coups avec une fouine radioactive braqueuse de banque la nuit passée !

La plupart des gens n'ont pas les mêmes problèmes. Mais on a des chefs et des collègues qui se demandent pourquoi on arrive en retard, ou qui se demandent où l'on a disparu, ou encore comment on a eu cet hématome. On a des amis et des proches qui commencent à s'inquiéter, et avant que l'on ne se rende compte, nos amis interviennent en pensant qu'on est dépressifs ou toxicomanes alors qu'en fait, on est juste un super héros. Ça s'est déjà vu.

En ayant fait mon "coming out", j'arrive beaucoup plus facilement à gérer mes deux carrières. Mon manager ne s'inquiète pas de me voir partir combattre le crime, et c'est une excuse que presque tous les journalistes accepteront - pour autant qu'ils aient une interview exclusive avec moi par la suite ! Mes costumiers ont eu plein d'idées géniales pour mon super costume, et ont incorporé plein de décorations toutes plus magnifiques et solides les unes que les autres. L'équipe de maquillage est devenue maîtresse dans l'art de cacher coupures et contusions. Ils me narguent tous, mais ils m'aident tous. Et ils sont tous fiers.

D'un autre côté, mon "coming out" a apporté plein de problèmes. Par exemple, chaque super vilain et sa tante Irma savent où me trouver. Ce qui signifie que je me fais attaquer. Souvent. De plus, les supers vilains savent qui sont mes amis et ma famille. Ce qui veut dire que je dois m'assurer que les gens pour qui je m'inquiète prennent des précautions, des gardes du corps et des systèmes de sécurité. Et je ne peux pas vous dire la dévastation que cela a engendré dans ma vie sentimentale. C'est déjà assez dur de trouver un mec que je n'intimide pas. En trouver un qui gère de me voir appréhender des supers vilains et poser des lapins pour aller sauver le monde est une question d'un autre ordre !

Pour les gens avec une identité secrète, c'est plus simple d'avoir des rendez vous : Les gens ne sont pas intimidés par vous, vous n'avez pas à vous demander si ce mec mignon qui flirte avec vous veut juste un peu de gloire ou s'il est en fait un super vilain déguisé. D'un autre côté, c'est plus dur de garder une relation quand on ne peut pas dire à son compagnon ou vous allez, ce que vous faites, et pourquoi vous n'êtes pas venu à votre anniversaire de mariage.

Comme je l'ai dit, il y a des avantages dans les deux choix. Vous avez à choisir la solution qui vous convient le mieux. Mais rappelez vous, si vous avez une identité secrète, vous pouvez toujours tout révéler au public plus tard. Mais une fois que vous avez fait votre "coming out", il n'y a plus de retour en arrière possible.

A la prochaine.

"Pour la Justice, la Mode, et le Rock'n'roll !"

Précédent
Spandex in the City #7 du 25 juin 2009

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Champions Online ?

134 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (192 évaluations | 17 critiques)
5,4 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Champions Online
(33 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

201 joliens y jouent, 624 y ont joué.