Spandex in the City #14 du 13 aout 2009

Ils disent que vous ne pourrez plus jamais retourner à la maison...

par Sapphire

Bien que nous soyons des super héros, et que nous puissions voyager loin de chez nous, et loin des débuts humbles ou glorieux que nous puissions avoir...nous n'échappons jamais totalement à nos origines.

Certains d'entre nous sont hantés par l'endroit d'où ils viennent, et certains d'entre nous en tirent leur force.

La semaine dernière, le Dr. Silverback m'a demandé de l'aider avec certaines expériences utilisant mes pouvoirs énergétiques contre la technologie Qularr sur l'île aux monstres. Donc j'ai bien entendu dit que j'en serais ravie, et Ironclad a accepté de nous y amener à bord du V-Jet.

En pratique, je n'ai jamais été sur l'île aux monstres auparavant. Juste pour que vous compreniez à quel point j'étais excitée, pensez à l'île aux monstres comme à une version super héroïque de Hawaii. Vous avez des volcans ! Et des pina coladas, et de serveurs de plage (certes, ces serveurs sont des humanimaux et donc quelque peu inhabituels, mais quand même - des serveurs !). Vous avez des luxuriantes jungles où errer, et une faune magnifique, ainsi que de dangereux dinosaures radioactifs ! C'est juste l'éclate totale !

Ca qui m'a surprise, toutefois, était à quel point Dr. Silverback était calme durant le vol. Bon, ce n'est pas un bavard comme moi. Mais d'habitude il parle. Il était tellement calme qu'il faisait passer Ironclad pour quelqu'un extraverti ! Il ne faisait que regarder par la fenêtre, et sourire occasionnellement quand je disais quelque chose.

"Qu'est-ce qu'il a ?" ai-je murmuré à Ironclad.

"Il est toujours silencieux quand je l'emmène sur l'île aux monstres," me dit Ironclad. "C'est sa maison. Pour lui, cela renferme des souvenirs, sombres ou chéris. Il a servi le Dr Moreau ici, et a fait grand mal. C'est aussi ici qu'il s'est retourné contre le Dr Moreau, et a libéré les autres humanimaux."


J'acquiesçais. Tout le monde connaissait cette histoire.


"Ce genre de passé vous laisse une marque"


Je pense que ca devait être évident. Mais je n'y avais jamais vraiment pensé de cette manière. Pour moi, le Dr Silverback a toujours été ce scientifique incroyablement intelligent et charmant. Il a été un super héros depuis bien avant que je suis née. En fait, il est en partie ce qui dans mon esprit définit être un super héros. C'est quelqu'un qui travaille sans compter les heures, dévoué à aider els gens. Et il est drôle et intéressant. Il donne de grandes entrevues et fait que les gens se sentent bien avec les super héros. Je n'aurais jamais pensé à quel point son passé pourrait le hanter.

Mais il le hante. A mes yeux, et probablement à ceux du reste du monde, il a largement remboursé son temps avec Moreau. Il a sauvé tant de vies directement, et tellement de milliers - ou millions - supplémentaires avec ses inventions et l'aide qu'il a apporté aux autres super héros. Mais le regarder sur l'île, voir de quelle manière il était si gentil avec les humanimaux encore sur l'île, et la manière qu'il avait de les écouter peu importe ce qui se passait, j'ai commencé à réaliser qu'il ne s'était pas pardonné pour cette époque de sa vie. Il se sent encore responsable pour les autres humanimaux. D'une certaine manière, je pense qu'il essaye de rendre le reste du monde sans danger pour qu'ils puissent en faire partie.


Ca m'a fait pensé à là d'où je viens. J'ai grandi à Figueroa à L.A. Je ne sais pas si vous êtes familiers avec cet endroit, mais ce n'est pas tout beau et glamour. Tout tourne autour du dur labeur, de joindre les deux bouts, de se battre avec vos soeurs, et de rester enfermée dans une cuisine étouffante avec votre mère plutôt que d'être dehors. C'est grimper de vieilles cages rouillées dans un parc de la taille d'une timbre-poste, et s'écorcher les genoux, et chanter pour votre bébé de frère pour le faire s'endormir. Et c'est voir vos parents travailler de l'aube au crépuscule pour vous nourrir et garder un toit au-dessus de votre tête. Et peut être que je ne peux pas voir toutes les ramifications qui ont fait de moi celle que je suis, mais je suis sûr que ça m'a formé. Je regarde mes chansons, je regarde le dur travail que j'ai effectué en tant que super héros, je regarde mes liens d'amitié avec Mayte et Witchcraft, et je peux voir à quel point toutes ces choses prennent leur racine de ce que j'étais durant mon enfance. Je veux protéger les autres enfants, comme moi. Je puise de la force dans ces souvenirs, et utilise cette force pour continuer à me battre.

Et il y a aussi Ironclad, et je ne connais pas toute son histoire. Mais je sais qu'il en a vu beaucoup, et qu'il est l'une des personnes les plus honorables que je connaisse. Vous pouvez dire, quand vous lui parlez, qu'il a participé a de nombreuses et rudes bataille, et qu'il a tant perdu. Etre un super héros est une partie de lui. Il se bat pour protéger les autres, et pour être qu'il ne soient pas blessés comme lui a pu l'être.


Nous venons de quelque part. Nous avons tous des choses qui nous tiennent à coeur, qui sont importantes, et qui nous poussent à être des super héros. Nous ne pouvons jamais totalement échapper à notre passé, mais peut être est-ce une bonne chose.

 

 

Précédent
Spandex in the City #15 du 20 aout 2009

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Champions Online ?

134 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (192 évaluations | 17 critiques)
5,4 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Champions Online
(33 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

201 joliens y jouent, 624 y ont joué.